Menu Fermer

Rajasthan, combat pour l'eau

Un extrait d'une commande de France Liberté - Fondation Danielle Mitterrand

En Inde, jusqu'au XIXe siècle, il n’y avait au Rajasthan ni propriété privée ni propriété collective, mais des biens communs exploités selon des règles communautaires. La gestion traditionnelle de l’eau en était un exemple probant et efficace. Cette organisation ancestrale a été démantelée par la colonisation qui a privatisé les biens et étatisé les projets d’infrastructure, mouvement amplifié avec l’indépendance indienne au milieu du XX° siècle. La modernisation assurée par de grands projets (barrages, vallées fluviales, canal Indira Gandhi) a écarté les habitants de la gestion de leur milieu naturel. En parallèle, toutes les institutions du territoire ont mis une croix sur cette histoire locale.

lire plus

La gestion modernisée de l’eau dans le désert du Thar a placé sous dépendance, la population. Elle l’a déresponsabilisé de cette gestion, en remettant à une organisation supérieure la mission de la penser et de l’assurer. Elle utilise des outils et dispositifs techniques qui ne sont plus conçus localement, supposent des investissements hors de portée des bourses villageoises et n’offrent pas les mêmes garanties d’efficacité et de qualité que les précédentes, plus modestes mais conçues pour durer.

France Libertés - Fondation Danielle Mitterrand s’est donnée pour mission de promouvoir le droit effectif d’accès à l’eau pour tous. Ses actions s’accompagnent d’un travail de plaidoyer auprès des décideurs et de sensibilisation, d’information et de mobilisation des citoyens autour des grandes problématiques liées à l’eau, au Nord comme au Sud. C’est dans ce cadre, qu’elle soutient des projets dans le monde.

Dans le désert du Thar - Rajasthan - elle est partenaire de Gravis. Une des principales actions de cette ONG indienne est la promotion de la collecte des eaux pluviales pour mieux faire face à la sécheresse. Le désert du Thar souffre d’une pluviométrie annuelle moyenne de moins de 20 cm, de manques d’infrastructures et de services essentiels quant à l’eau, la santé et l’éducation.

lire moins