Menu Fermer

Touareg, un peuple en danger

Ils se dénomment eux-mêmes avec fierté Kel Taggelmoust, "ceux qui portent le voile" ; Kel Tamachek, "ceux qui parlent le Tamachek ou encore Imajeren, les "hommes libres. Leur long turban teinté d'indigo, qui déteint sur la peau, leur vaut en Occident le surnom d'hommes bleus. On les appelle communément Touaregs - les "isolés"- terme que les conquérants arabo-musulmans ont attribué, à partir du VIIe siècle, à ce peuple qui préférait se réfugier dans le désert plutôt que se soumettre.

lire plus

Peuple berbère, les Touaregs vivent dans cinq pays de la bande sahélo-saharienne. Environ 1,5 million mais minoritaires dans leur pays respectif, ils sont aujourd'hui marginalisés. Profondément ébranlés durant la période coloniale, morcelés par les indépendances africaines des années 60, rejetés aux marges désertiques des états naissants, réprimés par les pays auxquels on les a rattachés, déchirés aujourd’hui par les conflits djihadistes, ils subissent en outre, la récurrence des sécheresses et les effets du réchauffement planétaire.

Ce peuple était jadis nomade. Ces trente dernières années, la société touareg a connu de nombreux bouleversements. Après la perte de leur bétail, beaucoup de nomades se sont sédentarisés dans les villes sahariennes ou ont échoué dans les bidonvilles des métropoles subsahariennes. Des milliers d'autres, désœuvrés, ont pris le chemin de l'exil. Il leur reste le Sahara. Leur territoire.

lire moins